Direction la Meije pour skier !

Accueil » Voyages
Direction la Meije pour skier !

Il existe bien des endroits pour faire du ski. Ces lieux ont toujours fasciné les amoureux de ce sport. Mais la Meije offre des particularités uniques qui attirent.

Où se trouve la Meije ?

Il est important de comprendre que la Meije est une montagne du bassin de l’Oisans. Elle se trouve précisément à la limite des départements des Hautes-Alpes et de l’Isère. Une fois sur place, vous comprendrez qu’elle est en bordure nord-ouest du massif des Écrins. Cette montagne regroupe trois principaux sommets que sont : la Meije Orientale (3891 mètres), le Pic Central de la Meije ou le Doigt de Dieu (3973 mètres) et le Grand Pic de la Meije (3983 mètres).

La Meije Orientale

Encore appelée « Pic oriental » avec ses 3 891 mètres, la Meije Orientale reste le sommet qui termine à l’Est la crête faitière de la Meije. Ce sommet individualisé offre une très belle course de neige à travers une ascension depuis le refuge de l’Aigle. Les skieurs à la Meije bénéficient d’une très belle vue sur les glaciers (de la Meije) du Lautaret et sur la raide face nord du Pic Gaspard. Ils doivent prendre par l’arrête Nord-Est lors de courses très classiques et fréquentes.

Depuis ce sommet, les skieurs apprécient particulièrement l’exceptionnelle vue qui s’offre sur la quasi-totalité des Alpes françaises jusqu’au Mont-Rose et Cervin. Il est possible de rejoindre directement la brèche par la pente de neige raide (45°) appartenant au versant nord. Ce sommet a connu sa première ascension le 21 août 1878 avec Antoine Giraud-Lezin, Henry Duhamel et Florimond Gonet. La première hivernale s’est faite le 13 février 1927 par Pierre Dalloz, Albert Arnaud et Freddy Scheibli. C’est un exploit inoubliable.

Le Pic Central de la Meije ou le Doigt de Dieu

Quand on parle du « Doigt de Dieu » (3973 mètres d’altitude), il s’agit du second sommet de la Meije qui est une montagne emblématique du massif des Écrins. Cette montagne symbolise la fin de la « Traversée de la Meije » dont la voie normale est la plus pratiquée à la descente. Mais son ascension en aller-retour se fait à travers une très belle course de neige qui commence depuis le refuge de l’Aigle pour finir en Rocher en pleine haute-montagne. Cela est somptueux à contempler.

La toute première ascension a eu lieu le 28 juin 1870 par Mlle Brevoort et W.A.B Coolidge avec Christian Almer père, Ulrich Almer et Christian Gertsch. Quant à la première hivernale, elle a eu lieu au XXe siècle et plus précisément le 13 février 1927. C’était une œuvre de Pierre Dalloz, Albert Arnaud et Freddy Scheibli. C’est certainement votre tour de visiter le somptueux domaine de la Grave. Cette montagne est majoritairement composée du gneiss.

Le Grand Pic de la Meije

Le Grand Pic de la Meije est composé de gneiss, mais aussi du granite avec une configuration arrête et une excellente complétude. Il culmine à 3983 mètres d’altitude avec des difficultés pouvant commencer à 3 092 mètres. De 1860 à 1877, il est enregistré 28 tentatives d’ascension du Grand Pic à partir de tous les versants. La toute première remonte au 16 août 1877 et effectuée par Emmanuel Boileau de Castelnau et Pierre Gaspard.

Il faut noter qu’à leur descente ils ont dû improviser un bivouac au-dessus de la Pyramide Duhamel.

À quelle altitude se trouve le domaine de la Meije ?

Vous savez désormais que le domaine de la Meije est au nord des Hautes-Alpes. Il est entre Serre Chevalier Vallée et les deux Alpes. Il est situé à une altitude estimée à 3983 mètres et se trouve à quelques encablures des mythiques cols du Lautaret et du Galibier. À ce jour, la Meije est vue comme l’un des meilleurs sports de ski freeride d’Europe.

Est-ce que skier à la Meije est accessible à tous ?

Il faut savoir que tous les skieurs de la planète se donnent rendez-vous pour skier ce domaine. La Meije est privilégiée pour son paysage de haute montagne, de milieu glaciaire sans sécurité ni damé ni balisé. Pour mieux skier, il est important de respecter et de connaître les mots d’ordre des personnes responsables de la gestion du domaine skiable. Tout skieur qui est bien équipé possède un accès pour pratiquer le hors-piste de la Grave selon les locaux.

Les itinéraires et couloirs à la Grave-La Meije

La Grave-La Meije se distingue particulièrement par ses grands itinéraires hors-pistes réputés pour attirer les skieurs du monde entier.

Ceux-ci étant en quête d’expériences exceptionnelles de freeride. Ainsi, on peut citer les itinéraires suivants : les vallons de la Meije, les couloirs trifides, le couloir de l’ours, le couloir Saint Antoine, les côtes fines, les vallons de Chancel, le couloir Patou, le couloir Banane, le couloir des Fréaux, le Jardin Secret, le vallon de la Selle pour descendre sur le village Saint Christophe, le couloir de la Rama, la Chirouze droite et gauche, le Tour de la Meije, ski en forêt de la Grave, etc.

Dans la même catégorie