Chaussures pour raquettes dans la neige : comment les choisir ?

Accueil » Equipements
Chaussures pour raquettes dans la neige : comment les choisir ?

Pendant la saison hivernale, les montagnes sont recouvertes d’une couche importante de neige. Malgré le fait que ce soit un spectacle très agréable à voir, marcher sur ce genre de terrain reste néanmoins difficile. Mettre les pieds directement sur cette couche c’est s’enfoncer directement dans la neige. Alors, pour éviter ce désagrément, il est plus pratique d’utiliser des raquettes à neige. Sont des éléments de randonnée ou équipement adaptés pour parcourir sereinement les montagnes enneigées. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Qu'est-ce que les raquettes à neige ?

Il convient de noter que marcher dans la neige n’a rien à voir avec le fait de marcher sur un sol ordinaire. Pour ce faire, il faut des équipements adaptés pour ce type de terrain. C’est de là que vient l’importance des raquettes à neige. Ces outils s’accrochent aux chaussures. Elles permettent de se déplacer d’une manière plus rapide et confortable sur un terrain enneigé ou verglacé. En gros, ces raquettes permettent de flotter sur la neige, car elles augmentent la surface d’appui. En même temps, elles répartissent le poids de la personne sur une surface plus importante. De cette manière, on peut couvrir des distances beaucoup plus larges sans s’enfoncer dans la neige. Incontournables pour une randonnée sur neige, les raquettes permettent même d’accéder à des zones restreintes et difficiles d’accès.

Où peut-on faire des raquettes à neige en France ?

Il existe plusieurs endroits et stations où on peut apprécier les randonnées en raquettes à neige en France. Cependant, pour vivre une expérience exclusive, les connaisseurs se focalisent principalement sur des endroits précis en particulier. Le massif de Sancy par exemple est une belle destination pour cette discipline. L’endroit donne accès à plusieurs itinéraires présentant des conditions très variées. La place possède aussi une belle vue sur les volcans et les lacs d’Auvergne. Les monts du Jura sont une autre adresse à considérer lorsqu’on se passionne pour les randonnées à raquettes. C’est aussi l’occasion de découvrir des plateaux ensoleillés et immaculés de neige, et de merveilleuses forêts d’épicéas. Le pays du Mont Blanc reste aussi incontournable pour cette activité. On y trouve de nombreux sentiers balisés qui mènent à des destinations différentes. De quoi bien enrichir un séjour dans cette région.

Comment choisir ses chaussures de raquettes à neige ?

Tout d’abord, il faut savoir que les chaussures de raquettes à neige ne sont pas des bottes de ski, ou des modèles spéciaux pour les raquettes. Les chaussures de raquettes sont des chaussures de randonnée ou de trekking normales. Par conséquent, une chaussure pour raquette à neige doit être confortable, sûre, respirante, et imperméable. Ce choix peut aussi dépendre du type d’expédition qu’on souhaite envisager. Chez un public passionné de randonnée en raquettes, les chaussures Gore Tex sont une référence. La marque propose en effet une technologie qui permet de garder les pieds entièrement secs durant tout le trajet. Mais en plus de cela, ses chaussures sont connues pour être légères et confortables. Ce qu’il faut c’est considérer les meilleures marques recommandées pour les sports d’hiver et de montagnes. Notamment celles qui produisent d’autres produits connexes tels que le pantalon de randonnée ou le pantalon de ski de fond.

Quels sont nos conseils pour débuter les raquettes à neige ?

Pour débuter avec les raquettes à neige, on doit s’habituer à marcher avec des pieds plus larges que la normale. Avec cela, il faut essayer de ne pas se coincer durant la marche, et apprendre à soulever un peu plus les pieds pour se déplacer. Lorsqu’on envisage de parcourir des ascensions ou des zones planes, la fixation de raquettes en position lâche est la plus recommandée. Il existe des modèles qui intègrent une montée du talon pour les montées raides. Toutefois, les pentes devront être parcourues en zigzag, de la même manière que les skieurs de fond. Dans les descentes ou les sections délicates, il est conseillé de porter les raquettes dans une position fixe. Cela permet d’éviter les frayeurs et d’avoir un meilleur contrôle des étapes.

Quels sont les différents types de raquettes à neige ?

Il y a avant tout les raquettes pour terrain plat, qui sont idéales pour les débutants. Elles sont prévues pour marcher confortablement sur des zones plates et des pentes modérées. La plupart sont réalisés en revêtement composite, avec des fixations facilement réglables et des crampons non agressifs. Ensuite, il y a les raquettes pour pentes modérées. Elles viennent avec des fixations plus robustes et flottantes. Et aussi avec des crampons plus agressifs qui offrent une meilleure traction dans la neige dure ou sur la glace. Certains modèles intermédiaires disposent également d’un releveur de talons ou d’un élévateur permettant de marcher confortablement et efficacement sur des pentes raides. Pour les alpinistes chevronnés, les raquettes de montagne sont les plus adaptées. Elles sont constituées d'un cadre en aluminium à base dentelée et de crampons agressifs. On peut aussi retrouver deux pointes avant au niveau des orteils. Ces éléments offrent une meilleure adhérence sur la neige et la glace. Elles sont équipées de fixations flottantes à grand-angle de pivot. Dans certains modèles, ces fixations peuvent être fixes.

À qui s’adresse la randonnée en raquettes à neige ?

La randonnée en raquette convient à tous les publics. Il va sans dire que les raquettes permettent avant tout aux adultes et aux enfants de marcher sans problème sur la neige. De plus, leur utilisation est simple et intuitive. Et c’est aussi pour cela que cette activité devient de plus en plus populaire. En plus de permettre d’accéder à des zones inaccessibles pour les planches de glisse telles que le ski et le snowboard. Avec les raquettes à neige, on peut passer des simples promenades à l’alpinisme. Toutefois, il faut savoir que les balades en raquettes nécessitent d’excellentes conditions physiques. Le fait est que les marches sur la neige restent toujours éprouvantes malgré tout.

Dans la même catégorie