Le ski télémark : nos conseils

Accueil » Equipements
Le ski télémark : nos conseils

Le ski de Montagne ou hors-piste devient de plus en plus apprécié. Les adeptes de glisse accroissent chaque année pour attaquer des pistes épaisses et poudreuses. Si on veut obtenir des sensations fortes, une escapade en montagne pour faire des virages ski télémark fera certainement le bonheur des amoureux de cette discipline d’hiver. Quand on est à la découverte de belle aventure, de grande sensation, le télémark offre une nouvelle vision du ski moderne.

Ainsi, faire un petit tour dans l’univers du « Ski télémark » ici est une occasion à ne pas rater : l’origine du nom, le matériel adéquat à utiliser, les bonnes techniques à maîtriser pour aborder les virages… Le ski telemark fera vivre une expérience unique avec des sensations singulières que l’on ne trouve nulle part ailleurs.    

Qu’est-ce que le ski télémark ?

Le ski télémark, originaire de Norvège, est une pratique de ski nordique. Elle consiste à effectuer une descente dont la particularité est la libération du talon (talon libre, c’est-à-dire non fixé au ski). La méthode utilisée permet l’exécution parfaite et harmonieuse des virages appelés « virages télémark ». Les techniques adoptées sont très anciennes, car elles ont été créées vers la deuxième moitié du 18ème Siècle. Le nom de son inventeur est le norvégien Sondre Auversen, menuisier de carrière dans le comté de Télémark. De ce fait, elles ont été réalisées pour la première fois en Norvège, dans la région Sud-ouest à environ 250 km d’Oslo. Pour les connaisseurs, le telemark est à la fois complexe et exigeant. Sa pratique demande beaucoup de réflexes, une grande coordination motrice et une condition physique impeccable.    

Quel matériel acheter pour faire du ski télémark ?

L’utilisation de n’importe quel matériel de skis n’est pas recommandée si on se fie aux avis des spécialistes. Ce n’est pas le ski qu’on trouve en boutique qui peut convenir à l’usage de telemark. Il existe sur le marché des équipements connus, adaptés et maîtrisés : chaussuretelemark. L’erreur est donc de se précipiter à l’achat. On doit d’abord bien analyser et comparer les offres avant de passer à la caisse.

Avant d’acheter le matériel, une chose très importante doit être vérifiée : s’assurer que le mode de fixation ou fixationtelemark doit être facile et disponible. Le ski alpin peut également faire l’affaire. Une autre éventualité gênante à ne pas négliger même si l’importance est minime : le parallèle chaussures.

 Voici des informations à savoir sur les caractéristiques du matériel :

  • Chaussures : généralement en cuir, souples et présentant un bec de fixation
  • Ski : de nombreux modèles existent mail il y des modèles dédiés au télémark
  • Fixation : plusieurs types disponibles : à pointe ou à mâchoire ou à câble.
  • Le bâton : cours de préférence, mais son usage n’est pas vraiment indispensable.

Comment réussir ses virages dans la poudreuse ?

Attaquer un terrain épais de neige et poudreux avec virage ski n’est pas une chose facile, de plus lorsqu’il s’agit de skitelemark. Prendre virage dans la poudreuse doit se faire en toute finesse. Il est avant tout une activité d’équilibre. Au moment de changer de direction, penser que le changement de pas avec la maîtrise de la poussée doit être en parfaite harmonie sous peine de tomber. La génuflexion, pas au sens littéral du terme, est une technique et une position à tenir pour garder l’équilibre durant la descente et le parcours des virages.

Combien de temps faut-il consacrer pour apprendre le ski télémark ?

Quand on est novice ou débutant, l’apprentissage du skitelemark peut se faire une semaine. Il faut avoir tout de même certaines qualités tels la patience, la volonté, l’amour de glisse. En quelques heures, avec une touche de conviction, n’importe quel apprenti peut déjà effectuer plusieurs virages.

Pour avoir du style, il faut toutefois plusieurs années.

Quelles sont les techniques de base pour skier dans la poudreuse ?

Le ski télémark, est certes, complexe, et la techniquetelemark s’acquiert dans le temps en apprenant. Mais pour tout type de ski (ski de montagne ou hors-piste) ou terrain (surface damée ou à bosse), les règles de bases restent les mêmes :

  • L’équilibre : c’est le seul moyen de franchir le terrain et ses difficultés
  • La vitesse : savoir prendre une certaine vitesse avant d’amorcer un virage est primordial pour éviter de s’enfoncer.
  • La position : pour maintenir l’équilibre, le skieur penche légèrement pour avoir un corps centré
  • Les virages : Faire des zigzags en « S » est très dangereux. Le garder pour les expérimentés ou professionnels. On peut aborder les virages en « C » pour une descente fluide.

Pourquoi le ski télémark est considéré comme nouvelle glisse ?

Le télémark, bien que très ancien, a été mis aux oubliettes pendant très longtemps au profit des skis de grandes pistes de haute vitesse. Les techniques de télémark ont été longtemps délaissées. celles avec talon solidaire ont pris la faveur des pratiquants du fait que la performance en termes de vitesse est beaucoup plus conséquente. C’était en 1990 que le ski télémark a connu un grand essor. Sa popularité s’est vite répandue qui fait de lui une nouvelle technique de glisse.

Dans la même catégorie