Problèmes avec mes semelles de ski, comment les réparer ?

Accueil » Equipements
Problèmes avec mes semelles de ski, comment les réparer ?

Au fil du temps, il est vrai que votre matériel de ski peut accumuler certaines décrépitudes. Cela étant généralement dû au fait que vous pratiquiez pas mal de hors-piste ou que la neige n’ait pas une épaisseur adéquate. L’article ici présent, s’intéressera notamment à la semelle ainsi qu’à la réparation de cette dernière. Il n'est effectivement jamais agréable de découvrir que vos semelles de ski ont été rayées ou trouées par des pierres secrètement dissimulées sous la neige.

Comment réparer ses semelles de ski ?

Les semelles de skis sont généralement faites de polyéthylène, communément appelé ptex. Selon le traitement appliqué à ce dernier, lors de la fabrication, vous pouvez trouver deux types de semelles. En effet, il y a les extrudées, où le p-tex est sous forme de billes fondue et pressées. Dans tous les cas, au fil des sessions, votre semelle va certainement se dégrader. Les petits chocs étant inévitables, il est donc inutile de passer à la réparation à chaque moindre rayure.

En effet, il vous faudra de temps en temps jeter un œil sur l’état de votre semelle et la réparer quand vous le jugerez réellement nécessaire. Pour ce faire, vous disposez de deux techniques :

  • La première, c’est celle de la bougie de p-tex. C’est une méthode plus courante, du fait qu’elle est facile à réaliser et moins chère. Allumez la bougie avec un briquet et faites couler pour reboucher trou, en utilisant une racle métallique. Attendez une dizaine de minutes, le temps que le p-tex refroidisse. Raclez ensuite, tout en faisant attention à ne pas endommager la semelle. L’idée est de simplement enlever ce qui dépasse du trou et éviter de faire ressortir la matière. Raclez sans presser donc dans le sens de la glisse, afin de retirer petit à petit l’excédent. Une fois la réparation effectuée, vous allez passer au fartage.
  • La seconde technique consiste à associer la bougie avec du metal grip. Il s’agit en fait d’un de p-tex et d’époxy, souvent vendu sous forme de fil, afin de permettre une meilleure adhérence. Pour une soudure classique, commencez à faire fondre le fil au-dessus du trou à reboucher. Assurez-vous que la couche qui s’est formée est bien homogène avant de continuer. Ensuite, laissez reposer jusqu’à ce que tout refroidisse et terminez votre réparation avec la méthode de la bougie.

Que faire si ses semelles de ski sont trop grandes ?

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans vos chausson chaussure de ski, malgré toutes les précautions de réglage que vous avez prises ? Eh bien, c’est sûrement parce que vos chaussures sont trop grandes. En effet, à part la pointure, le volume chaussant ou le fit ainsi que votre anatomie sont également à considérer. Certaines marques vous proposent des modèles parfaitement adéquats, donc il serait plus intelligent de solliciter les avis des conseillers professionnels avant l’achat.

Pour faire un test, mettez vos genoux en arrière tout en gardant votre semelle sur le sol. Normalement, vous toucheriez le bout de la chaussure avec vos doigts de pied. Dans le cas contraire, vous devrez essayer la taille en dessous, car celle-ci est définitivement trop grande pour vous.

Mais si vous avez tout de même décidé de prendre une semelle chaussure trop grande, mettez des chaussettes un peu plus épaisses, voire portez-en carrément deux paires. Si cela ne suffit toujours pas, enlevez la semelle ski d'origine et fabriquez-en une autre supplémentaire en reproduisant la forme de la première. À noter que vous le ferez sur du carton, de la mousse bien ferme ou autre chose similaire. Placez ensuite la nouvelle semelle en dessous de celle d’origine.

En outre, un dépannage ultérieur peut également être possible. Il s’agit de faire appel aux services d’un professionnel, qui saura user de son savoir-faire pour vous créer une semelle adaptée à votre chaussure de ski.

Quand faut-il jeter ses semelles de ski ?

Étant la base du confort de votre pied, la semelle chaussure ski est bien souvent négligée. En effet, pour diminuer le prix des chaussures, les fabricants n’hésitent pas à réduire la qualité des semelles. Pourtant, c’est la pièce maîtresse assurant votre confort lorsque vous skiez. C’est pourquoi après seulement quelques journées intensives, votre semelle se doit d’être réparée, car les cailloux ont malencontreusement laissé leur empreinte. Quelques fois, certaines personnes décident même de déjà s’en débarrasser.

Pour éviter de penser à les remplacer après quelques premières utilisations, vous pouvez par exemple opter pour des semelles chauffantes. Ainsi, vous optimiserez la durée de vie de celles-ci tout en tenant vos pieds au chaud, durant toute la journée. Sinon, vous pouvez également vous servir d’une chauffe chaussure de ski pour un séchage plus simple et efficace. Ce qui maximisera la durabilité de vos semelles ainsi que le confort de vos pieds, car ces derniers ne seront plus mouillés.

Bien sûr, si les dégâts sont très importants, une réparation ne sera plus adaptée et il faudra malheureusement vous séparer de vos semelles de ski. Cependant, il existe actuellement une méthode par empiècement qui pourrait vous faciliter la vie. Elle consiste notamment à remplacer toute une partie de votre semelle par un morceau tout à fait neuf. Cette réalisation est toutefois délicate et doit donc être effectuée par un professionnel ou du moins, une personne qui maîtrise parfaitement la technique.

Dans la même catégorie